Archives d’Auteur: Marny

Marny – De Bonnes Nouvelles Pour Cette Rentrée

Avant tout mille excuses pour cette rentrée tardive mais depuis que je m’occupe de moi, j’y prends goût, je double même les doses !
Je suis aussi bien contente de vous retrouver et de vous racontez nos vacances. Avec mon époux, nous avons décidé de ne pas partir afin de sillonner notre région à vélo ou avec nos deux ânes. Nous consacrons les économies de carburant à l’achat de 2 vélos (VTC). Le vélo est devenu ainsi vélo utilitaire pour nos déplacements dans un rayon de 15 à 20km (nous avons même vendu notre second véhicule). Nous commençons le week-end à faire des mini randonnées (53km pour la dernière), tout cela à notre rythme en privilégiant l’endurance. D’ailleurs je vous annonce que le nord n’est pas plat. Aïe Aïe Aïe mais quel bonheur !
En ce qui concerne les balades avec nos ânes, ils sont ravis de leurs nouvelles performances (leur plus grande distance parcourue est de 20km à la longe). Il faut vous dire que nous les désensibilisons afin de partir randonner avec eux sur de longs périples (Saint-Jacques de Compostelle, traversée de la France en long, en large et en travers ainsi que L’Europe, celle des 27 au 1er janvier 2007). Nos deux Cotentin, Robin et Rubis, sont demi-frères par leur père et ont 3 ans. Nous travaillons avec eux de façon progressive 5; 10; 15; 20 km pour l’instant et nous avons commencé cet été à les bâter !

Depuis cet été, nous sommes constamment dehors, quel que soit le temps, nous emmenons nos pèlerines au cas où la pluie nous rendrait visite (indispensable à de futurs pèlerins !).
Concernant la nourriture, je laisse le calcul des calories de côté et navigue en père pénard, euh non en mère pénarde sur la grande mare du bon sens. Plus de légumes, moins de fromage ou en remplacement de la viande sur certains repas, et de l’eau. Si je mange une tartine de nutella, par hasard, en rentrant de randonnées, je sais que le soir je privilégierai une soupe et un poisson au court-bouillon. Rien de plus simple !
Voilà, le résultat commence à pointer le bout de son nez.
Aujourd’hui on m’a demandé « Tu n’as pas un peu maigri ? » Comme c’est bon d’entendre ça ! Effectivement j’ai perdu 1 taille de pantalon et suis en passe de perdre la deuxième.
Je retrouve l’estime de moi, je me sens nettement mieux, je souris et suis heureuse de ma vie, de partager mieux avec mon mari et les miens.
La cerise sur le gâteau, c’est l’énergie que l’on retrouve qui fait que l’on décuple l’activité et donc qu’on brûle plus de graisse et ainsi de suite !
Il y a longtemps que je n’avais pas passé de si bonnes vacances et nous avons trois fois plus bougé que si nous étions partis … en voiture. D’ailleurs, pour nous, le mois d’août a été particulièrement beau, contrairement à la vision de notre entourage !Tout cela étant bon pour le moral, ma dépression est en bonne voie de guérison !

Publicités

1 commentaire

Classé dans alimentation, facile

Marny – 47 ans : Présent et Avenir

Bonjour,

Je me nomme Marny-Antoinette, dit Marny. J’ai 47 ans depuis peu et enregistre depuis 3 ans une prise de poids progressive de 30 kilos. Les raisons sont certainement identiques aux vôtres, stress, arrêt du tabac il y 5 ans, horaires décalés, travail le week-end et les soucis comme à chacun. Bref dans l’histoire je me suis oubliée et ne peux m’en prendre qu’à moi même !

J’aime la philosophie et si je m’appuie sur Proust qui écrit « Il est rare qu’un bonheur vienne justement se poser sur le désir qui l’avait réclamé », je peux rester avec mes 30 kilos et voire même plus avec le temps. Adieu Bonheur !

C’est ainsi que je décide en 2006 de me faire aider par des professionnels (endocrinologues, diététiciens, psychologue et leurs collaborateurs) de ma région par le biais du service endocrinologie. Toutefois sans résultats les premiers mois et pour cause, je suis entrée dans le cycle de la dépression et dois regarder cet état de fait en face pour envisager de perdre du poids.

Je profite de ma convalescence pour réfléchir à ma vie et redéfinir mes priorités. Priorités que je n’ai probablement jamais définies auparavant.

Le livre du docteur Hansel et les directives des professionnels qui m’entourent, me donnent des outils que je peux utiliser concrètement. J’ai aujourd’hui le courage de regarder mes erreurs, ma faiblesse et les facilités que j’ai préféré choisir.

Mon premier pas est d’avoir osé me peser et je suis contente de l’avoir fait !

Le forum syndrome métabolique m’a encouragée et ce blog est une merveilleuse idée pour que nous puissions les uns et les autres nous soutenir. Alors je ne peux que vous dire Merci !

3 Commentaires

Classé dans Objectifs, Présentation