Archives d’Auteur: Claude

À propos de Claude

Vieille, à la retraite, et contente de l'être !

Claude – Rendez-vous avec le nutritionniste

Alors voilà, mercredi, j’avais rendez-vous avec Yann Bayet, ‘mon’ nutritionniste. Toujours aussi sympathique et prêt à vous aider.
Ce que j’aime, c’est que contrairement à bien d’autres, chez les antibedaines, personne ne se jette sur la balance. Yann m’a interrogée en détails pendant près d’un demi-heure avant de me faire monter sur la balance.
Dans l’ensemble, ça va plutôt bien pour moi. J’ai toujours aimé les exercices d’endurance mais n’en faisais plus, parce que mon poids faisait que je manquais totalement de souffle et puis tous ces kilos, ça ne fait pas du bien aux articulations, sans aucun doute. Ce ne sont d’ailleurs pas les kilos qui m’ont amenée à l’équipe de Vaincre le Syndrome de la Bedaine, mais le cholestérol et les triglycérides, associés au fait que mon père était cardiaque.
Mais la perte de poids a été un effet secondaire finalement bienvenu.
Donc question exercice, ça va plutôt bien.
En janvier, j’avais du mal à aller faire mes courses et m’essoufflais énormément. Il n’était pas question pour moi d’aller à la piscine, ou de monter des escaliers. Mercredi, après mon entretien avec Yann Bayet, j’avais rendez-vous pour déjeuner avec ma fille pour déjeuner — comme c’était mon anniversaire, pas question de se restreindre, j’ai mangé une délicieuse choucroute 😉 et après, j’ai fait 38 mn de marche rapide entre la gare du Nord et la Concorde. Je viens de regarder sur Mappy, eux, ils indiquent 50 mn.

J’ai toujours plus de mal avec l’alimentation par contre, parce que je déteste faire la cuisine et suis une grande paresseuse.
Et puis dernièrement, j’ai recommencé à avoir des envies de choses sucrées et grasses, genre pâtisseries. J’ai raconté tout ça à Yann. Ce que j’aime, c’est que jamais, au grand jamais, on n’essaie de vous culpabiliser. Au contraire, Yann m’a suggéré de m’octroyer plus souvent une sucrerie, pour ne pas voir se profiler à l’horizon des envies irrépressibles.
Bref, une journée sympathique 🙂

Publicités

1 commentaire

Classé dans Général

Tout le monde est rentré ?

Muriel, Monique et Bernadette ont fait leur rentrée ! Bravo à elles.
Et les autres où sont-elles ? Jeannette, Karima, Najiba, Marny, ça fait bien longtemps qu’on ne vous a pas entendues ! Vous en êtes où ?
On vous attend !

Poster un commentaire

Classé dans Général, stagiaire

Claude – Re-bonjour à tous !

Muriel est rentrée de vacances et m’a envoyé sa photo pour qu’elle apparaisse sur son profil.
Vous pouvez en faire autant en m’écrivant à antibedaine AT gmail.com
Moi, je suis encore en Normandie, après des vacances un peu chaotiques — quelques jours en Angleterre, quelques jours dans le Berry, puis de retour en Normandie –.
Je n’ai guère été à la piscine, juste une ou deux fois, mais j’ai fidèlement accroché mon podomètre à ma ceinture et à part la semaine dernière où j’ai eu un gros accès de paresse et où, je dois l’avouer, je ne me suis pas beaucoup remuée, j’ai continué à bien marcher tout l’été.
Pour la marche rapide, je n’ai pas eu le même rythme qu’à Paris, mais bon, ma balance me dit que j’ai perdu un peu de poids, –ce n’est pas vraiment mon objectif primaire, mais ça veut tout de même dire, que mon degré d’exercice n’a pas été trop mal — et ce matin, je me suis donné un coup de pied au derrière et j’ai fait 35 mn de marche rapide.

Et vous alors, les vacances, ça a été comment ?

2 Commentaires

Classé dans Général

Claude – déconnexion provisoire

Le blog reste là, mais je m’en vais en Grande-Bretagne pour quelques jours et opérerai une difficile cure de désintoxication internétique 😉 Tout simplement parce je n’aurai pas le choix !
J’emporte mon fidèle podomètre avec moi, et mon appareil photo.
Si vous voulez encore écrire billets ou commentaires, c’est jusqu’à lundi, après, ce sera, comme d’ailleurs dans le reste de l’hexagone, fermé pour cause de mois d’Août, avec retour quelque part après le 15 août.

Je fais fidèlement mes 2 mn d’abdos tous les jours et suis même allée à la piscine de Deauville avant-hier. Une piscine chère (5 € l’entrée) ! Mais une piscine d’eau de mer, et j’ai trouvé que c’était plus facile que dans une piscine d’eau douce. On se sent vraiment « portée ». Je continue mes efforts de promenade et lutte tant bien que mal contre les tentations gourmandes et normandes.
Quand je dis « tant bien que mal », il y a des jours où c’est bien, et d’autres où ça l’est moins. Hier, j’ai craqué sur une tartelette aux fraises délicieuses.
Il faut que j’aille la faire « descendre ». Bonnes vacances à tous et à toutes.
A bientôt et selon les mots de Bernadette, faites reculer le seuil de la fatigue et de l’essoufflement pour vaincre, petit à petit, la bedaine !

1 commentaire

Classé dans Général

Claude – histoires d’intensité…

Moi aussi, j’ai été surprise en lisant la réponse du Dr Hansel à Bernadette sur ses activités avec ses petits-enfants, de voir que le ping pong était considéré comme une activité de faible intensité. Parce qu’avec nos poids 😉 qu’est-ce qu’on s’essouffle quand on joue au ping pong !
Du coup, j’ai fait une petite recherche rapide sur Internet et sur le site de la ville de Lausanne, on trouve une classification des activités selon leur intensité. Et je découvre que même le tennis, c’est une activité de faible intensité ! Je suis sûre qu’on trouve ça ailleurs qu’en Suisse, mais je ne suis pas tombée dessus.

Après réflexion, je me demande si nous n’avons pas tendance, les unes et les autres, à confondre ce qui fatigue avec ce qui est bon pour le cœur et donc pour combattre le cholestérol et autres fariboles.
Donc le ping pong, ça remplacerait sans problème une promenade à pied, mais pas les minutes d’activité rapide (marche rapide, vélo d’appartement, rameur etc à son seuil d’essoufflement)
Si je ne suis pas claire, dites-le moi ! 😉

6 Commentaires

Classé dans Général

Claude – quatrième rendez-vous

J’avais rendez-vous, hier après-midi avec le Dr Hansel. Sept mois après le premier.

C’était d’ailleurs pour moi le bon moment, parce que je commençais à me sentir flancher. J’ai toujours davantage de mal à tenir mes bonnes résolutions en vacances en Normandie. C’est l’endroit des vacances de mon enfance, tout plein de souvenirs gustatifs délicieux, mais pas recommandés pour le cholestérol, et un endroit qui me rappelle beaucoup (trop ?) de souvenirs.

Bref, j’étais en panne de motivation, mais un passage avec le Dr Hansel, et hop ! ça repart !
Tout de même, depuis le début, j’ai perdu 9 cm de tour de taille, mon bon cholestérol a un peu augmenté, mes triglycérides sont revenus à la normale et mon mauvais cholestérol, même s’il n’est pas ce qu’il devrait être, est en bonne voie. Et, cerise sur le gâteau, j’ai aussi perdu 9 kgs.
Les résultats de ma prise de sang ont été épluchés et le Dr Hansel me les a expliqués point par point.

Ce que je trouve super, à chaque fois que j’ai RV à la Salpêtrière, c’est que ce n’est pas seulement un bilan de santé que je fais, je retrouve mon allié contre la bedaine ! Je n’ai jamais l’impression d’être jugée ou « notée », comme souvent avec le corps médical — mais ça, c’est ma perception à moi du corps médical 😉 –, mais d’avoir des partenaires qui cherchent des solutions avec moi.

Je suis repartie regonflée à bloc, avec deux minutes d’abdominaux quotidiens en plus, puisque je me plaignais que ma bedaine soit toujours là, bien présente, et la recommendation de n’en faire qu’une minute si c’était trop pénible (une minute, c’est faisable non ?) et un petit ajustement sur mes repas.

Prochain rendez-vous en septembre avec Yann, le diététicien, pris à la fin de la deuxième mini-hospitalisation.

Au fait, vous avez déjà téléphoné au numéro que vous donne le diététicien (ou la diététicienne) à la fin du stage ? Moi, je l’ai fait deux fois, une fois à la veille de partir en voyage, pour avoir des suggestions sur les repas du soir et la deuxième fois pour demander des précisions. Les deux fois, on m’a rappelée, et j’ai pu poser toutes les questions qui me tracassaient.

1 commentaire

Classé dans Bilan

Claude – piscine, suite…

Voilà, j’ai acheté un maillot de bain, j’ai même investi dans une paire de tongs, trouvé un sac en plastique assez grand pour mettre serviette, maillot, tongs, savon et autres bricoles, et j’ai retrouvé ma fille à la piscine. Il faut dire que dans mon quartier, à trois pas de chez moi, il y a une piscine entièrement rénovée, avec un toit ouvrant. Il a fallu que j’achète aussi, à l’entrée de la piscine, un bonnet.
Agréable surprise, l’eau était à près de 29°, ce qui fait que ce n’était pas trop difficile de se lancer.
La piscine fait 50m. de longueur et depuis le temps que je n’ai pas nagé, je peux vous dire que j’ai beau marcher énormément, je suis totalement hors forme.
Essoufflée, c’était moi hier. Si j’avais été toute seule, je crois que je serais repartie au bout d’un quart d’heure et d’une longueur avec trois arrêts.
Mais coachée par ma fille qui me disait que c’était normal, et qu’elle aussi quand elle s’y était remise, ça avait été dur, je me suis un peu obstinée, ai été chercher une planche chez les maîtres-nageurs et en alternant dos et brasse, j’ai fini par y arriver un peu mieux.

J’ai l’intention ferme de m’y replonger en Normandie. Il va falloir que je combatte ma paresse et surtout la partie que je déteste : se rhabiller dans les courants d’air (pourquoi les vestiaires des piscines sont-ils toujours en courant d’air ?), et repartir hirsute et mal séchée.

Ceci dit, le soir, j’était ‘rincée’ ! C’est le cas de le dire 😉 et il n’a pas fallu me bercer pour dormir !

Et vous, alors ? Vous en êtes où ?

5 Commentaires

Classé dans difficile, piscine