Najiba – 55 ans

Me voilà femme de 55 ans, après mon stage au service endocrino au mois de mars 2008.
Je souhaite avoir des emails de personnes qui rencontrent des problèmes d’impulsions alimentaires, qui me causent beaucoup de problèmes de santé.

Je ne suis pas sédentaire, je bouge beaucoup mais depuis le décès de mon mari en 1995 d’une hémorragie cérébrale, c’est quelque chose à quoi je n’étais pas préparée, je me suis renfermée chez moi durant 2 ans — je ne sortais que pour faire mes courses car j’ai 3 enfants et j’ai fait une dépression. Il a fallu que je prenne des antidépresseurs.

Malgré le traitement, je ne dors que quelques heures par nuit, le matin je suis gonflée comme un ballon. Quand je me regarde dans la glace, je me demande ce qui m’arrive, je me sentais très mal dans mon corps, ce qui me poussait à manger davantage pour calmer ma douleur.

Aujourd’hui grâce au docteur Hansel et son équipe j’ai compris pas mal de choses mais de temps à autres, c’est très difficile , si il y a des personnes comme moi, j’attends vos commentaire et merci à vous.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Présentation

2 réponses à “Najiba – 55 ans

  1. Claude

    Najiba, merci à toi de nous faire confiance. Tu sors d’une période archi-dure, c’est certain. Mais voilà, la sortie est là, c’est ce qu’il faut se dire.
    Mon mari est mort dans un accident de voiture en 1992, je crois qu’on n’est jamais préparée à ce genre de truc. Heureusement, d’ailleurs, parce que sinon, on vivrait constamment dans la peur que ça arrive.
    Une chose en ta faveur, c’est que tu bouges ! 😉

    Des pulsions alimentaires, j’en ai eu toute ma vie. Pour l’instant, après le stage, ça va mieux, comme en fait, je ne suis privée de rien, en fractionnant mes repas, — je laisse toujours un fruit et un morceau de pain pour le soir — et pour le moment, je touche du bois, ça marche.

  2. jeannette2

    Bonjour Najiba,

    Contrairement à vous et à Claude je n’ai pas de pulsions alimentaires. Mais j’aime bien manger à table, donc il faut être trés vigilant, ce n’est pas facile non plus ; Ce qu’il me prive le plus c’est l’effort sur le fromage, mais bon je partage mes 30 à 40 grs/jour en 2.
    Si votre état de santé s’améliore, vous allez arriver certainement à gérer mieux vos pulsations alimentaires.
    N’avez vous pas une passion !!! les enfants et petits enfants peuvent aussi être un but, pour qu’ils soient fiers de nous. Mais rien est simple et nous allons nous aider.
    Cordialement
    Jeannette

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s