Claude – trois mois et demi

En stage à la Salpêtrière, début février, voilà trois mois que je « travaille » contre mon cholestérol et ma tension.
Ce que je trouve le plus facile, c’est la marche à pied avec un podomètre. Pour moi, Paris a rétréci et je suis passée de 6 000 pas en moyenne à 11 000 pas, toujours en moyenne.
Suivant les conseils de notre kinési de choc, je ne m’asseois plus dans le métro, je monte tous les escaliers à pied, lentement parfois, quand il y a six étages, mais je les monte. Et parfois, ma résistance nouvellement acquise m’étonne.
Ce que je trouve le plus difficile, c’est de continuer à marcher vite, ou de pédaler vite, à mon seuil d’essoufflement quand il fait très chaud, comme la semaine dernière.
Ce avec quoi j’ai du mal aussi, c’est la nourriture.
Que deux fruits par jour en période estivale, quand j’aurais envie de me gorger de pêches, c’est difficile. Il y a des jours où je craque. Trois, ce serait plus jouable, mais j’essaie de jouer le jeu le plus possible.
Et vous, vous en êtes où ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans alimentation, difficile, facile, marche, vélo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s